« LE PARI GAGNANT DES COMPETENCES CLES POUR TOUS »

Le 24 juin 2019 à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris


Le XIème séminaire organisé par le Comité Mondial pour les Apprentissages tout au long de la vie (CMAtlv) en partenariat avec l’Association pour la promotion du label APP (APapp), et le soutien de ses autres partenaires, la Cité des Métiers, le Centre Inffo et Cobaty a réuni une cinquantaine de personnes du monde de la formation, institutionnel et associatif.


Laurence MARTIN, directrice des APP, qui sont avec le CMA tlv coporteurs de la Charte pour l’accès de tous aux compétences clé européennes a montré façon concrète tout l’intérêt de développer ces Compétences clé européennes ce que cette association fait en les incluant dans sa démarche pédagogique.

Ce séminaire a aussi permis de mettre en lumière et de promouvoir notre projet DIGI@TER par l’intervention de Martine SOUWEINE, vice-présidente du CMAtlv en charge du projet au sein du Comité en présence de Michael TEUTSCH, Chef d’unité Ecoles et Multilinguisme, à la Direction Générale Education, Jeunesse, Sport et Culture de la Commission européenne.

Les nombreux échanges avec les participants qui suivirent cette intervention montrèrent tout l’intérêt suscité par la problématique souvent méconnue des NEETS.


Michael TEUTSH est intervenu sur « Les raisons de la mobilisation de la Commission européenne autour des compétences clés et leurs évolutions récentes », ainsi qu’une députée Mme Béatrice PIRON Présidente du groupe d'études "Illettrisme et illectronisme" à l'Assemblée Nationale qui travaille sur les questions d’insertion sociale et professionnelle.


Une apprentie aux Métiers d’Art « option ferronnerie », Emma ARLIX, a témoigné avec émotion d’une remarquable expérience d’acquisition de compétences non seulement techniques, mais aussi transversales lors de sa participation au chantier-école de la rénovation du kiosque à musique de Périgueux.


Il ressort de cette journée que les acteurs français sont tous très convaincus de la nécessité de déployer les compétences clé européennes mais que les moyens de le faire sont encore expérimentaux et que le champ reste largement ouvert en la matière, souligne Alexandre GINOYER, président du CMAtlv en conclusion de sa synthèse de la journée.